close
close

Des structures claires pour un espace généreux

La maison de la famille Laux a été composée à partir d’éléments en bois. Le résultat laisse aux habitants suffisamment d’espace, à l’intérieur et à l’extérieur.

Pendant plusieurs années, la famille Laux a regardé de chez elle le terrain attenant, sur lequel son nouvel habitat devait finir par s’ériger. L’acquisition de la parcelle a néanmoins été longtemps retardée, jusqu’à ce que le terrain soit enfin déclaré constructible. «Nous avons toujours rêvé de concevoir un jour notre propre maison», explique Peter Laux. Comme sa femme et lui avaient eu le temps de glaner des idées et de réfléchir, ils savaient très précisément ce qu’ils voulaient.

Leur préférence allait à une construction écologique aux normes Minergie, avec chauffage par sondes géothermiques et installation photovoltaïque. Ce serait une maison individuelle en bois. «Nous avons découvert à la télévision un concept sophistiqué de construction à partir d’éléments en bois, qui nous a immédiatement séduits. En recherchant un fournisseur de la région, nous sommes tombés sur Swisshaus», se souvient le maître d’ouvrage. Le domicile de la famille Laux se compose maintenant de quelques éléments de base, qui ont été rapidement et facilement assemblés. Le temps de construction s’en est trouvé raccourci.

Une ambiance de bien-être

La taille de la maison et la répartition des pièces étaient définies préalablement par la famille: trois enfants, leurs parents et la mère de l’épouse. «Il fallait donc trois chambres de même taille pour les enfants, un petit logement annexe avec salle de bains pour ma belle-mère et une partie séparée pour ma femme et moi», détaille Peter Laux. Une grande cuisine séjour ainsi qu’une bibliothèque, un bureau et une chambre d’ados étaient également sur la liste des maîtres d’ouvrage. Avec l’aide des architectes de Swisshaus, les opportunités ont été exploitées en tenant compte du budget. «Le résultat nous enchante et nous n’avons guère eu envie de changer quoi que ce soit jusqu’à présent», affirme le père de famille. «Ce qui me plaît le plus? C’est que nous jouissions d’un cadre de vie exceptionnel et que nous nous y sentions bien.» Les parois modulaires en épicéa contribuent à l’ambiance agréable, bien qu’elles soient recouvertes de crépi dans la plupart des pièces et sur la façade. L’architecture de la maison individuelle se présente dans une structure claire et une réalisation sobre. Les angles et les recoins qui auraient pris de la place inutilement devaient être évités. La construction cubique à toit plat remplit parfaitement ces conditions.

En revanche, les formes arrondies et originales se multiplient à l’extérieur. «La splendeur du jardin nous ravit à chaque fois», s’extasie Peter Laux. Le vaste terrain a laissé de la place pour un jardin, une serre et un sympathique coin barbecue, à côté d’une pelouse aux dimensions généreuses. La famille passe volontiers du temps sur la terrasse ronde au sol recouvert de gravier et agrémentée par une fontaine aux formes courbes, ou dans l’alcôve ombragée à gauche de la maison. Une terrasse au dernier étage offre un espace additionnel et un lieu de repli en plein air.

À l’intérieur, la cuisine et le salon/salle à manger avec cheminée occupent l’espace central. Les baies vitrées laissent entrer beaucoup de lumière dans les pièces et créent une agréable atmosphère de clarté. Le soir, un concept à LED permet de tout éclairer de manière adéquate. L’îlot de cuisine aux façades brillantes de couleur bordeaux est fort attrayant, alors que le mur blanc où sont encastrés les appareils reste à l’arrière-plan. Un carrelage couleur rouille a été choisi pour les parties très fréquentées telles que la cuisine, l’entrée et les salles de bains. Le sol de toutes les autres pièces est recouvert de parquet. Le logement annexe avec salle de bains séparée pour la belle-mère ainsi que la bibliothèque se trouvent également au rez-de-chaussée.

À chacun/e son espace (de liberté)

On monte au deuxième étage par l’escalier en bois à rampe vitrée. À l’étage supérieur, les trois enfants ont chacun leur chambre, ils ne partagent que la salle de bains. Avec le double lavabo, la baignoire et la douche, ce n’est assurément pas un problème. La partie dédiée aux parents fonctionne comme une unité privée: chambre à coucher, dressing et salle de bains ont été combinés. L’association du bois et du carrelage de couleur rouille a créé une confortable zone de détente. «Nous nous sommes offert un petit espace sauna, parce que nous ne l’aurions sans doute pas utilisé à la cave», dévoile Peter Laux. À la place, le sous-sol abrite la salle de jeux où les enfants peuvent s’en donner à cœur joie avec leurs amis sans déranger qui que ce soit. Les installations domotiques s’y trouvent également. Une pompe à chaleur saumure-eau couplée à un chauffage au sol à basse température dispense la chaleur nécessaire dans toute la maison. La technique solaire et l’installation photovoltaïque ont permis aux maîtres d’ouvrage de remplir les normes Minergie voulues.

Source: B+L Verlags AG, traumhaus n° 4/2016
Photos: Thierry Bösiger
Texte: Silvana Meisel

«Le résultat nous enchante et nous n’avons guère eu envie de changer quoi que ce soit jusqu’à présent.»

Peter Laux, maître d’ouvrage