close
close

Maison en pente – des vacances chez soi

Quand Ursula et Marcel Wyser ont signé le contrat de construction de leur maison, cela s’apparentait presque à un cadeau de Noël. En pente, avec une magnifique vue sur les montagnes et une piscine très appréciée, leur chez-soi dégage une atmosphère de vacances.

Le projet d’Ursula et de Marcel Wyser était clair: ils souhaitaient devenir propriétaires d’un appartement. Mais ils se rendirent bien vite compte que leur budget leur permettait de réaliser une maison. Tous deux accordaient beaucoup d’importance à l’emplacement de leur futur bien. Lors de l’inspection d’un terrain, une certitude s’imposa à eux: «C’était l’endroit idéal.» La situation en pente promettait une vue sublime sur le Säntis. Cette vue fut l’argument décisif. «C’était un rêve qui pouvait se réaliser grâce à Swisshaus», déclare l’heureuse propriétaire.

Tous deux se jettent à l’eau

C’est sur Internet qu’ils ont fait connaissance de leur futur entrepreneur. Peu après, ils eurent un entretien très concluant avec un conseiller. Parmi les nombreux projets examinés,le modèle Kala Grande s’est imposée. Le couple ne souhaitait pas de «boîte à chaussures» moderne, mais une demeure particulière de style maison de campagne: la Kala Grande, en l’occurrence. Une fois leur décision prise, tout s’enchaîna très vite. A une demande en mariage à Kitzbühel succéda très vite la signature du contrat de construction, juste avant Noël. Actif professionnellement, le couple put pleinement profiter de cette mémorable journée grâce à l’encadrement de Swisshaus: le premier coup de pioche le matin, le mariage civil le soir – le 17 juin 2005 restera inscrit à jamais dans leur mémoire. En décembre, le jeune couple emménageait!

Etre libres, tout simplement

La maison angulaire méditerranéenne s’inscrit dans la pente. En raison de la topographie du terrain, deux niveaux sont réalisables pour habiter et se relaxer – à l’intérieur comme à l’extérieur. Tous deux souhaitaient disposer d’une piscine dans le jardin. Située à deux pas de la maison, elle fait songer à la vue que l’on aurait depuis une chambre d’hôtel. Ursula et Marcel Wyser aiment prendre un bain de soleil au bord de la piscine et passent volontiers les vacances d’été à la maison. «C’est simple, on se sent libres», déclarent-ils à l’unisson. Grâce à cet habitat, leur qualité de vie s’est considérablement améliorée. La maîtresse des lieux en est visiblement fière. Si leur ancien appartement était peu avenant, leur nouvel intérieur respire la joie de vivre, avec des teintes lumineuses. Carrelage au sol, toit en pente, cheminée: le blanc règne dans toute la maison. Des spots au plafond et des fenêtres en demi-cercle confèrent au séjour une atmosphère estivale de vacances. Dans la cuisine ouverte, avec des surfaces de travail sombres en granit et des façades lumineuses, le mur arrière vitré rehausse la luminosité accueillante de l’endroit. Cet endroit est surtout réservé au maître des lieux, hygiéniste dentaire indépendant de profession. Depuis le bar, confortable, les invités ont tout loisir de le regarder officier.

Accompagnement professionnel

Le couple souhaitait disposer d’un dressing ouvert et d’un double garage. Swisshaus accéda volontiers à leur désir. Un environnement chaleureux avec un jardin de rocailles et un éclairage harmonieux créent une ambiance magique, en particulier au crépuscule, et parachèvent ce tableau paradisiaque. «Nous n’avons jamais regretté d’avoir réalisé notre rêve», affirme la maîtresse des lieux. «Nous nous y sentons bien.» Ils sont satisfaits, mais si c’était à refaire, ils prévoiraient plus de prises électriques et sonoriseraient la terrasse. Le chef de projet les a judicieusement conseillés. «A toutes les étapes, nous avons pu lui faire confiance.» Ils ont apprécié d’être régulièrement informés et d’être accompagnés tout au long du projet. De ce fait, la construction n’a pas été une période de stress, même si le couple se rendait chaque jour sur le chantier. Le résultat a dépassé les attentes des maîtres d’ouvrage et les a emplis de joie. Lorsqu’ils se relaxent au bord de la piscine, ils se sentent en vacances: «De la détente à l’état pur dans un cadre merveilleux.»

«C’était un rêve qui pouvait se réaliser grâce à Swisshaus.»

Ursula Wyser